>

Histoire Événementielle

Accueil

 

Centre Nocam de
   Recherches & Découvertes 
CNRD

 

Liens: Sites de
recherches amis
Contacts si vous
êtes intéressés
Livres en projet
  Éditions KAPSOS
Manuscrits

 
 

Ce 08 juillet 2008

Suite aux Présidentielles de 2007
par
Christian F.E. Turpin

 

Le petit livre « Les Présidentielles 2007 vues par la théorie de l’Evénementialité », est un rapide résumé du livre-thèse « Les cinq destins de la France ». Il est bien sûr stoppé sur le plan des réflexions et prévisions à quelques mois avant 2007.
Aujourd’hui, plus d’un an après ces élections qui virent Nicolas Sarkozy accéder à la présidence de la France, on pourrait écrire un complément explicatif et aussi prédictif sur la suite. Pour l’instant en voici un très bref tableau :

Observations et déductions
sur le résultat des élections de 2007,
sur l’année qui vient de passer,
et pour les années à venir.

Note 1 :
La compréhension de ce qui suit suppose la lecture préalable dudit petit livre « Les présidentielles 2007 », ou du livre complet « Les cinq destins de la France », afin d’avoir pris connaissance des termes spécifiques de nations qui y sont utilisés.
Note 2 :
Les raisonnements faits sont ceux d’un chercheur dont le centre d’intérêt se situe au niveau des Lois de l’univers, en l’occurrence ici celles qui s’appliquent à l’Histoire des Nations. Les propos écrits à partir de la théorie de l’Evénementialité ne sont donc jamais engagés politiquement : ils sont l’équivalent de ceux du philosophe (traditionnel, pas actuel !) qui observe les choses de haut, hors de toute conviction et préférence partisane.

Texte inédit

1 – Nicolas Sarkozy, tout en récupérant l’électorat de Droite, a représenté la victoire des pro-romains c'est-à-dire à notre époque, l’orientation pro USA-GB. Pour preuve, sa politique depuis une année dont l’exemple le plus spectaculaire est sa volonté que la France réintègre totalement l’OTAN.

2 – Ce dernier exemple montre bien que le cycle macédonien, c’est à dire à notre époque le cycle « républicain issu de 1792 », est terminé. Le gaullisme, dernier avatar de cette République, s’est bien terminé avec Chirac.

3 – L’UMP est le dernier survivant du cycle macédonien. Nicolas Sarkozy s’en est servi pour accéder au pouvoir. Mais l’UMP est appelé à disparaître, ou bien à changer de sigle. Si ce changement de sigle ne se fait pas, nous allons assister à un conflit entre l’Elysée et un noyau gaulliste de l’UMP résiduel du cycle macédonien, et tous seront perdants.

4 – Si Nicolas Sarkozy n’avait pas gagné en 2007, il aurait été rejeté vers la Droite française qu’il aurait su fédérer autour de lui pour remporter les futures élections de 2012. Cela aurait été pour la France le début du cycle asmonéen, faisant suite aux macchabées. Cette hypothèse sur l’échiquier événementiel aurait été réalisée si François Bayrou avait réussi son coup et était devenu Président. Son quinquennat aurait été une transition hors des grands destins de la France.

5 – Nicolas Sarkozy devenu dès 2007 Président pour imposer le cycle pro USA, la Droite française de Le Pen a des chances réduites de ressusciter. A moins d’un étonnant renouveau, probablement pas avant 2017, le destin asmonéen va sûrement maintenant être repris par la seule Pologne, tel que prévu en l’une des 2 possibilités citées dans notre livre.

6 – L’hypothèse du destin « asmonéen en France », c'est-à-dire la Droite française, ayant maintenant moins de chances de s’accomplir, la France n’a donc plus sur son sol et en les mentalités de ses citoyens que deux destins vivants et hélas antagonistes et inconciliables puisque représentant deux destins de « nation événementielle » : les pro américains (reprise du cycle pro romain) et la Gauche française (reprise du cycle bithynien).

7 - Le destin  « Gauche française », en tant que « potentialité de pouvoir » ou « accès au pouvoir lui-même », a une durée de vie d’environ 60 ans à partir de 2007 : c’est la durée de vie restante du destin bithynien correspondant à la Gauche française. Le destin « pro américain » va, lui, durer beaucoup plus.

8 – En 2012, il est donc fort possible que Nicolas Sarkozy, usé médiatiquement par les conséquences de la conjoncture économique internationale contraire, par ses réformes gênant l’électorat de gauche et donc par les « freins » de la Gauche, n’arrive pas à être réélu, ni un autre de son entourage si lui-même veut prendre du recul. La Gauche reprendrait alors l’Elysée pour 5 ans et peut-être plus, jusqu’à l’obligatoire alternance jusqu’à environ 2070. Mais Sarkozy peut encore étonner et gagner en 2012. Il aura alors toujours la Gauche devant lui en forte résistance durant ce nouveau quinquennat. C’est la France « éternelle » … et double !!! Voilà pour la France.

9 - L’Italie :  A noter le paragraphe du livre où nous faisions notre mea-culpa à propos de l’Italie où Berlusconi fut battu d’un rien par Romano Prodi : nous avions prévu, contre tout le monde, la victoire de Berlusconi … et avions été démentis. Eh bien, avec le recul d’une année et demie, ce qui n’est rien devant les 2150 années du modulo temporel qui règle nos lois de l’Histoire, nous voyons que Romano Prodi ne fut qu’un « accident électoral temporaire » et que Berlusconi a bien repris le pouvoir. C’est donc un sans-faute de la théorie de l’Evénementialité sur les 20 dernières années. Berlusconi est pro USA (comme Pergame en le temps correspondant fut pro Romain). Le futur de l’Italie, prévu par l’Evénementialité, est similaire à celui de la France : entrer dans l’orbe des USA. Mais pour l’Italie cela va arriver définitivement beaucoup plus vite que pour la France.

10L’Europe :
Cela fait plus de 20 ans que nous avons dit que l’Europe n’arriverait pas à se constituer en « nation événementielle », car lors du cycle précédent les Pays hellénistiques n’avaient  jamais su s’unir. L’échec du vote pour sa Constitution fut l’enterrement d’une Europe–« Nation événementielle ». L’Europe actuelle va continuer à décliner en tant qu’entité.

11 Le Monde
Les grands conflits à venir seront en Asie. Particulièrement, en final, entre USA et Chine. Auparavant ou en même temps, le Japon et Taiwan risquent de souffrir. Ces futurs événements peuvent se dater…

Etc ….

Christian Turpin, ce 08 juillet 2008
Voir les sites : www.kapsos-editions.com  et  www.histoire-evenement.com



 

 


  Exposé sur
la Théorie de l’Evénementialité


1er LIVRE
L’Histoire par un Initié :
Chronique de Nocam
Tome I
2e LIVRE
ROME et les USA
Théorie de l’Evénémentialité :
Le Livre de Nocam
Tome II
3e LIVRE
Le destin corinthien de l'IRAK
face
aux USA de George W. Bush
4e LIVRE
Les Cinq Destinas de la France

5e LIVRE
Les Présidentielles 2007
vues par la théorie de l'événementialité

6e LIVRE
Le 5ème destin de la France en 2012 - 2017

7e LIVRE
Le Réveil national & les présidentielles de 2012-2017 

Application Événémentialité :
Le destin de CHIRAC

Application Événémentialité :
Le destin de l’Europe
Après 2007